Agence SEO Paris
Référencement Naturel – SEO
Faites décoller la visibilité de votre site Internet et votre Business
contenu SEO rédaction
Rédaction de contenu SEO
Notre équipe de rédacteurs est rodée aux techniques d’optimisation SEO
réputation management
E-réputation
Contrôlez votre image sur les moteurs de recherche  !
seo firendly
Site SEO Friendly
Création de site Internet orienté visibilité, acquisition de trafic

VOIR TOUS NOS SERVICES

SEO

Pourquoi les SEOs doivent adapter leurs tactiques à la recherche vocale

Pourquoi les SEOs doivent adapter leurs tactiques à la recherche vocale

De plus en plus d’internautes utilisent la recherche vocale. Cette alternative à la requête manuelle s’avère plus rapide et plus simple à utiliser. Ce changement des habitudes de l’internaute n’est pas sans conséquence sur le référencement naturel des articles sur le web.

Comment fonctionne la recherche vocale ?

La recherche vocale, « voice search » en anglais, est une technologie qui permet de lancer une requête oralement en s’adressant à un périphérique comme une enceinte connectée ou un Smartphone doté d’un assistant personnel. Cette fonctionnalité utilise un système de reconnaissance automatique vocale basé sur l’intelligence artificielle.

Après l’activation de l’assistant personnel, il suffit d’énoncer la requête via le micro. Le système se charge alors de retranscrire la voix humaine en texte. L’assistant vocal transfère par la suite la requête ainsi obtenue au moteur de recherche qui lui est associé. Chaque grande firme a développé sa propre application. Apple de Siri, Amazon d’Alexa, Microsoft de Cortana et Samsung de Bixby. Pour Google, il s’agit de Google Now.

 

La recherche vocale: une adoption exponentielle ces dernières années

Rechercher vocale google

Dès 2014, aux États-Unis, les statistiques de Google évaluaient que 50% des adolescents et 40% des adultes utilisaient au moins une fois par jour la recherche vocale. Cette tendance s’est bien sûr importée en Europe notamment grâce à l’évolution de l’intelligence artificielle.

Les systèmes de reconnaissance vocale de la parole affichent ainsi un taux d’erreur toujours plus bas. Du côté de Microsoft, ce pourcentage est par exemple passé à 5,1 %, ce qui est un taux quasi identique à celui des humains. Le succès de la recherche vocale lui vient aussi de sa facilité et de sa rapidité d’utilisation. Dicter une requête est en effet beaucoup plus rapide que de la taper.

En quoi l’usage de la recherche vocale affecte-t-il le SEO ?

Les résultats de recherche ne sont pas les mêmes pour une requête manuelle et une requête orale. En lançant la recherche manuellement, l’utilisateur utilise un ou quelques mots clés qui ne sont d’ailleurs pas toujours connectés entre eux.

A contrario, la recherche vocale se veut plus longue et plus précise. La requête se rapproche plus de la conversation. L’utilisateur formule une requête sous forme de phrase bien construite, généralement sous forme de question. Le système de reconnaissance automatique de parole la retranscrit sans fautes d’orthographe tout en tenant compte des accents.

Les résultats émanant d’une requête orale sont plus ciblés, les moteurs de recherche privilégiant les contenus qui répondent précisément au besoin de l’utilisateur comme les sites de questions-réponses (les FAQ) et les positions zéro.

Toute la création de contenus doit être adaptée à la recherche vocale

La recherche vocale diminue le recours aux mots clés, l’essence même du SEO traditionnel. La création de contenu spécifiquement conçu pour être trouvé et présenté sur les SERPs de la recherche vocale sera plus impactante pour certains utilisateurs et moins pour d’autres en fonction du type de recherches lancées.

À mesure que la recherche vocale va devenir encore plus omniprésente, certains sites et pages gagneront à être plus adaptés. Par exemple, les entreprises centrées sur une recherche localisée ont d’énormes possibilités d’augmenter leur fréquentation en optimisant leur présence en ligne pour qu’elles puissent être découvertes par la recherche vocale.

Il y a chaque jour davantage d’utilisateurs susceptibles de demander à Siri ou Google Now  de « trouver une pizzeria à proximité » que d’utilisateurs susceptibles de naviguer sur trip advisor ou Google Maps et d’effectuer une recherche textuelle pour « livraison de pizza ».

Cela dit, la capacité de recherche vocale n’est pas nécessairement ce sur quoi vous devriez bâtir toute votre stratégie de référencement. En effet, la voix ne remplace pas exactement la recherche textuelle, elle la complète.

Par exemple, Siri informera un utilisateur du score d’un match, mais ne racontera pas l’action en détail. Si vous voulez qu’une page soit classée en recherche organique sur des mots clés susceptibles d’être recherchés en recherche vocale, optimiser tout votre contenu pour qu’il soit adapté à la voix n’est peut-être pas le moyen le plus efficace de susciter l’engagement.

En revanche, si vous souhaitez augmenter la fréquentation d’une sandwicherie, vous pouvez tout à fait optimiser les balises on-page de votre page cible pour que les utilisateurs trouvent plus facilement votre site sur une commande vocale de type « les endroits où déjeuner près de chez moi » et adapter votre approche en fonction de cet objectif.

Pour garantir le meilleur positionnement des pages de son site web dans les moteurs de recherche, il faut donc adapter son référencement naturel à la recherche vocale avec le SEO vocal. Différentes techniques permettent d’y parvenir.

 

La recherche vocale favorise les expressions de longue traîne

Les mots clés seuls n’ont plus cours avec les recherches vocales. Les expressions de longue traîne répondent mieux aux requêtes plus précises. Ces mots clés de longue traine se présentent souvent sous forme de question que l’on peut insérer dans la balise title et les sous-titres. La création d’une FAQ ou foire aux questions est aussi un excellent moyen pour être trouvé oralement. Cette page concentre les questions les plus fréquemment posées par les internautes tout en leur fournissant les réponses. Il en va de même pour les positions zéro. Sur Google, la position zéro ou featured snippet est l’encadré placé avant le premier résultat, tout en haut de la page de recherche. L’optimisation du contenu en recourant à des requêtes populaires, mais aussi en choisissant bien ses mots-clés permet entre autres d’atteindre ce positionnement.

 

La recherche vocale privilégie un contenu clair et concis

Les utilisateurs sont à la recherche d’une réponse rapide, mais surtout claire et courte en effectuant une recherche vocale. Les termes utilisés doivent donc être à la portée de tous, sans être trop technique. Il est aussi important de peaufiner la structure de l’article en recourant par exemple à des listes à puces ou à un petit sommaire au début de l’article. Le contenu doit bien sûr être de qualité. Il faut veiller alors à enrichir le champ lexical autour de la thématique travaillée et à insérer aussi naturellement que possible les mots clés utilisés.

La recherche vocale renforce le référencement local

Un peu plus de la moitié des consommateurs ont effectué des recherches vocales pour se renseigner sur une enseigne située près de chez eux d’après une étude menée par la plateforme BrightLocal en 2018, d’où l’importance du SEO local.

Google My Business figure parmi les outils permettant d’optimiser son référencement local. Il suffit de créer une fiche en renseignant les différentes informations demandées. Ces données seront affichées en haut à droite de la page de résultats Google chaque fois qu’un utilisateur tape le nom d’une entreprise.

 

La recherche vocale et le potentiel de position zéro en SEO Local

Le classement en position zéro pour une action vocale dépend de l’endroit d’où proviennent les résultats. Pour améliorer le classement de la recherche vocale pour l’itinéraire vers un magasin spécifique, par exemple, il suffit le plus souvent d’améliorer la visibilité de l’entreprise sur des sites de référencement comme Google Maps, Pages Jaunes et autres annuaires de référencement local, ce que vous faites peut-être déjà dans le cadre de votre plan de référencement.

La source de données prise en compte par les moteurs de recherche dépend de la plateforme qui exécute la recherche vocale et des profils NAP

NAP étant l’acronyme de  Name – Adresse – Phone

  1. Siri tire des recommandations locales des profils NAP de Bing, Apple Maps et Trip Advisor.
  2. Les appareils Android et Google Assistant tirent les profils NAP de Google My Business.
  3. Alexa extrait les profils NAP de Bing , Yelp et Yext.
  4. Cortana, propulsé par Alexa, extrait lui les profils de Yelp et de Bing.

Vous devez garder une consistance dans le format NAP : une personne qui espère optimiser sa page d’entreprise pour la recherche vocale devra maximiser ses profils NAP sur toutes les plateformes en s’assurant que ses inscriptions sur business.google.com, bingmapsportal.com et mapsconnect.apple.com sont entièrement remplies.

La technologie de la recherche vocale a d’excellentes perspectives à l’horizon pour les SEOs qui trouvent déjà des moyens astucieux d’intégrer leurs marques dans cette expérience mains libres. L’optimisation du contenu pour la recherche vocale n’est qu’une pièce du puzzle !

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez être accompagnés dans la mise à niveau de votre site pour la recherche vocale !

 

Alex CEO Adgency 360

0 commentaires

Articles qui pourraient vous intéresser