Call Button

Beaucoup de choses ont changé dans le monde de l’optimisation pour les moteurs de recherche – et il existe une infinité de conseils en matière de SEO.

Cependant, certains principes fondamentaux restent inchangés.

Par exemple, le ciblage des mots clés dans le seul but d’améliorer le classement organique ne fonctionne plus avec les moteurs de recherche, mais le choix des bons mots clés reste une pièce importante du puzzle.

Au-delà de l’utilité du référencement, les mots clés révèlent beaucoup plus sur les utilisateurs et sur les difficultés qu’ils rencontrent.

Avec autant de techniques de référencement, il est devenu presque impossible de déterminer celles auxquelles il faut s’en tenir et celles que l’on peut ignorer sans risque.

Peut-être vous posez-vous une ou plusieurs de ces questions… La création de liens est-elle une une pratique dépassée ? Devriez-vous consacrer votre temps et votre énergie au référencement naturel des pages ? Comment pouvez-vous écrire une balise de titre pour améliorer votre classement dans les moteurs de recherche ? Où se croisent le référencement et les médias sociaux ? Et la question la plus importante : Quels sont les meilleurs conseils en matière de SEO qui vous permettront d’obtenir des résultats ?

Les spécialistes du marketing B2B et B2C veulent se positionner de façon naturelle, car ils savent que cela génère 8,5 fois plus de clics que les résultats de recherche payants.

Cet article a pour vocation de vous montrer les 10 principaux conseils de référencement que vous devez connaître pour aider votre site à se classer dès maintenant.

Si vous vous concentrez uniquement sur ces techniques, vous générerez certainement plus de trafic organique vers votre site ou votre blog et améliorerez votre classement dans les moteurs de recherche sans risquer de subir une pénalité de Google.

C’est parti:

1. Supprimez tout ce qui ralentit votre site

La vitesse d’affichage de votre page d’accueil est un facteur critique dans le référencement.

Dans le passé, vous pouviez vous en tirer avec un site à chargement lent. Certains sites d’information populaire mettaient jusqu’à 5 minutes avant qu’elle ne soit complètement chargée.

Ce n’est jamais une bonne expérience pour le visiteur, et sur le marché actuel c’est le baiser de la mort pour le site qui ne maitrise pas ce point.

Une page lente frustre les utilisateurs et finit par décourager les gens d’acheter votre produit.

Les données de la firme Strange Loop montrent qu’un simple retard d’une seconde dans le temps de chargement d’une page peut entraîner une perte énorme de 7% de conversions.

Dans l’esprit des acheteurs potentiels, un site lent est un site peu fiable. Point final.

La vitesse des pages est également vitale pour les moteurs de recherche. Selon eConsultancy, “40% des gens abandonnent un site web qui prend plus de 3 secondes à charger, et parmi eux, jusqu’à 80% ne reviendront jamais sur le site”.

Les entreprises étant de plus en plus conscientes des possibilités de générer des pistes ciblées et d’augmenter leurs revenus grâce à l’optimisation des moteurs de recherche, ont toute compris l’importance d’avoir un site rapide.

Il y a plus de 10 ans, le 9 avril 2010, Google a inclus la vitesse du site comme l’un des facteurs de classement les plus importants.

Cela signifie que si vos pages sont lentes, vous menez une bataille perdue d’avance pour obtenir un classement organique de premier ordre, quelle que soit la qualité de votre contenu ou la conception professionnelle de votre site web.

Débarrassez-vous des éléments non essentiels qui ralentissent votre site. Si vous utilisez WordPress:

  1. Pensez à désactiver les plugins dont vous n’avez pas besoin.
  2. De même, désencombrez votre barre latérale et n’y mettez que les widgets essentiels.

En règle générale, si la vitesse de votre site n’est pas considérée comme “excellente”, il sera souhaitable d’apporter des modifications à votre site pour l’améliorer.

 Si votre site est à la traîne, il y a de fortes chances que les visiteurs quittent le site parce qu’ils ne veulent pas attendre que votre contenu se charge.

Chaque 0,5s supplémentaire nécessaire pour charger votre site augmente considérablement le nombre de visiteurs qui quitteront votre site. Même une amélioration de 0,5 seconde pourrait avoir un impact significatif sur le trafic vers votre site.

 

2. Lien vers d’autres sites web avec un contenu pertinent

Selon Brian Clark, fondateur de Copyblogger Media :

La création de liens vers d’autres blogs est essentielle à la croissance.

Certaines personnes pensent que l’insertion de liens vers des pages de contenu pertinentes et faisant autorité est une mauvaise chose, car cela risque de créer une porte de sortie augmentant votre bounce rate.

Mais ce n’est pas le cas. La création de liens reste un élément fondamental de la stratégie d’optimisation intelligente pour les moteurs de recherche. Vous devez créer des liens vers des sites et sources de haute qualité.

Pourquoi ? Parce que cela aide vos lecteurs à avoir des informations liées avec le sujet que vous traitez sur votre site.

Selon Rand Fishkin, fondateur de Moz : “Le lien envoie un trafic traçable, il fait de votre site une ressource plus précieuse et plus évolutive“.

Vous ne pouvez pas vous attendre à recevoir des autres si vous n’êtes pas prêt à donner le premier. Par exemple, si vous cherchez à obtenir des liens entrants de blogs faisant autorité, l’un des moyens les plus simples de le faire est de montrer votre volonté de créer des liens vers ces blogs à partir de votre propre contenu.

Bien entendu, vous ne devez créer des liens que vers des pages de contenu qui offrent une valeur exceptionnelle. C’est une bonne pratique de référencement.

Plus important encore, vous pouvez avertir un influenceur lorsque vous créez un lien vers lui et, si votre article a de la valeur, il peut créer un lien vers votre site, partager l’article ou même l’envoyer par courriel à son énorme liste d’abonnés.

La création de liens est donc une question de qualité, et non de quantité. Vous gagnerez davantage de confiance dans votre industrie si vous avez quelques liens sortant vers des sources d’autorité plutôt qu’une douzaine de liens de mauvaise qualité.

 

3. Écrire pour les humains d’abord, les moteurs de recherche ensuite

Ces derniers temps, on remarque que de plus en plus de blogueurs  reviennent à l’ancienne méthode de référencement, où les mots clés destinés à orienter les résultats de recherche dépassaient les qualités réelles d’un contenu engageant et précieux. Si c’est votre cas, il est temps de repenser votre approche.

De nombreuses personnes ne tirent toujours pas profit des mots-clés à longue traine (expressions de +3-4 mot-clés minimum), préférant plutôt tenter de manipuler les moteurs de recherche en “bombant” leur texte de mot-clés sur lesquels ils souhaitent ranker.

Ce n’est pas la bonne approche.

Ne donnez pas la priorité aux moteurs de recherche plutôt qu’aux personnes qu’à votre audience. Au lieu de cela, écrivez du contenu pour l’utilisateur, les personnes qui ont des yeux pour lire et des cartes de crédit pour acheter votre produit.

Les robots de recherche ne sont que des scripts – ils n’achètent pas de produits, ils ne s’engagent pas avec vous sur les médias sociaux et ils ne deviendront pas un client fidèle.

Alors, qu’est-ce que cela signifie d’écrire d’abord pour les utilisateurs, avant les moteurs de recherche?

Eh bien, c’est simple.

Oubliez que Google et les autres moteurs de recherche existent quand vous écrivez. Créez plutôt un contenu qui aidera quelqu’un. C’est ce qu’on appelle le copywriting SEO.

Ce qui est amusant, c’est que lorsque vous faites passer les utilisateurs en premier, vous écrivez en fait un contenu utile que les moteurs de recherche récompensent parce qu’ils suivent les utilisateurs. Ce n’est pas l’inverse. En même temps, vous améliorerez l’expérience de l’utilisateur et établirez une relation de confiance avec votre public.

 

4. Encourager d’autres sites de confiance à établir des liens avec vous

Dans une large mesure, les liens entrants sont toujours la pierre angulaire des classements des moteurs de recherche.

La combinaison de liens dofollow et nofollow vous permettra d’afficher un profile de backlink des plus naturels qui vous fera gagner des points chez Google

Le marketing de contenu consiste à créer un contenu de haute qualité et attrayant qui incite les gens à créer des liens vers vous et à partager votre contenu sur les médias sociaux.

Lorsque vous êtes à la pointe de votre secteur, que vous créez du contenu utile et que vous créez des liens vers des blogs faisant autorité, vous constaterez que davantage de personnes se connecteront naturellement à vous. C’est l’essence même de la création efficace de liens.

 

5. Mettre en place l’analyse web dès le départ

Après avoir clairement défini vos objectifs d’optimisation pour les moteurs de recherche, vous avez besoin d’un logiciel pour suivre ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas.

Google Analytics, Google Search Console et d’autres logiciels d’analyse web privés peuvent vous aider à suivre votre succès. Des outils comme Crazy Egg vous montrent également où les visiteurs de votre site cliquent et comment ils s’éloignent de votre site.

Vous devez mettre en place ces analyses web, avant même d’envoyer le premier visiteur sur votre site ou votre page d’accueil.

 

6. Rédigez des méta-descriptions uniques et pertinentes pour chaque page

L’un des conseils les plus importants en matière de référencement que la plupart des gens négligent est la méta description bien conçue.

La méta-description est la première section que les gens voient lorsque Google met votre page à la disposition des utilisateurs.

En général, le géant des moteurs de recherche n’aime pas les contenus dupliqués. Oui, il est parfois nécessaire de citer un paragraphe ou une phrase d’un autre site (et de faire un lien vers la source), mais si la publication de contenu dupliqué devient votre mode de vie, il vous sera presque impossible de réussir à long terme.

Dans le même ordre d’idées, les méta descriptions dupliquées pourraient vous attirer des ennuis. Mais, même si vous n’êtes pas pénalisé immédiatement, vous n’offrez toujours pas une expérience utilisateur exceptionnelle.

Vous ne pouvez pas avoir la même méta-description pour une page qui parle de marketing par courriel et une page sur la façon de faire des ventes. Il y a une grande différence entre ces sujets et vos méta descriptions doivent le faire savoir. Si vous êtes un utilisateur de WordPress, vous pouvez corriger les méta-descriptions en double en installant le pack All-In-One-SEO ou les plugins Yoast.

Ensuite, dans votre éditeur WordPress, faites défiler la page vers le bas et ajoutez une balise titre unique et une méta description.

 

7. Utiliser une structure URL simple et lisible

Si les utilisateurs ne peuvent pas lire ou comprendre votre URL, les moteurs de recherche peuvent également être confus.

Une URL ne doit pas être trop longue, doit être facile à comprendre, tant pour les utilisateurs que pour les moteurs de recherche. Il ne doit pas y avoir de chiffres ou de caractères, à part les mots et les tirets.

Evitez les URL de pages du type :

https://www.entreprenons.com/article_12/243523

Ces chiffres ne disent rien aux utilisateurs sur ce qu’ils peuvent attendre du contenu. Les moteurs de recherches seront également incapables d’appréhender le contenu de cette url. N’oubliez pas que les moteurs de recherche suivent les utilisateurs.

Brian Clark a dit un jour que les robots de Google sont comme des bébés qu’il faut nourrir à la cuillère régulièrement. Et il a raison.

Même en cette époque d’évolution des recherches, les robots de recherche sont toujours conçus par des programmateurs, pas des humains. Vous devez les guider en conséquence.

L’idéal est de concevoir des URL de deux à quatre mots uniquement. Cela rend l’URL mémorisable pour l’utilisateur, facile à rechercher dans les moteurs de recherche et facile à taper. Il est aussi conseillé de placer le mot clé le plus stratégique au plus près du domaine racine. Évitez également les mots d’arrêt comme un, une, le, mais, ou dans.

 

8. Créer un élan grâce aux signaux originaires des réseaux sociaux

Les réseaux  sociaux font partie intégrante de la stratégie de référencement et les signaux qui en sont issus sont vecteurs d’une certaine autorité (même si moindre qu’un backlink contextuel dans un article sur un site autoritaire).

Il est vrai que Google n’a pas ajouté de signaux sociaux dans ses facteurs d’algorithme de classement, mais il semblerait que les signaux sociaux ont un impact sur le classement des moteurs de recherche.

Vous avez des doutes ?

Eh bien, plusieurs études de cas ont prouvé l’impact des parts sociales, des likes, des tweets et des accroches sur les classements des moteurs de recherche.

Si vous voulez obtenir plus de signaux des réseaux sociaux, les règles n’ont pas changé. En voici le résumé :

  • Créez du contenu utile et digne d’être partagé sur vos plateformes de médias sociaux,
  • Ajoutez des boutons de partage à votre message et rendez-les visibles,
  • Encouragez les gens à partager, en leur demandant de le faire,
  • Organisez un concours sur les médias sociaux pour obtenir plus de partages,
  • Mentionnez les influenceurs et les utilisateurs influents des médias sociaux dans votre message, créez des liens vers eux et informez-les,

Les médias sociaux sont à votre disposition. Utilisez-les, et utilisez-les bien.

 

9. Utilisez les bons mots clés dans les images

Les images sont importantes pour l’optimisation des moteurs de recherche.

Google a consacré une section entière de ses résultats de recherche aux images. Cela devrait vous indiquer à quel point le géant des moteurs de recherche est concerné par les images.

Lorsque les utilisateurs recherchent une image particulière, avec quoi cherchent-ils ?

Des mots-clés !

Pour cette raison, vous devez utiliser les bons mots clés lorsque vous optimisez les noms de vos images, les attributs “Alternate text” et “description” qui les accompagne (ainsi que la légende si vous décidez de la révéler). Bien entendu, il ne s’agit pas d’une autorisation de se livrer à un bourrage de mots-clés.

Cependant, si votre image est celle d’un “chapeau bleu pour femme”, ne nommez pas votre image “cliquez ici pour acheter un chapeau”.

Rappelez-vous toujours que dans l’optimisation des moteurs de recherche d’images, la pertinence est plus importante que la créativité ou l’intelligence.

10. Publier un contenu unique de manière cohérente pour améliorer le référencement

La production d’un contenu unique et attrayant est un défi pour la plupart des spécialistes du marketing. Que vous soyez un spécialiste du marketing B2B ou B2C, vous devez faire preuve de discipline lorsqu’il s’agit de créer du contenu. C’est encore plus important que vous ne le pensez, en raison de ce qu’on appelle le “facteur frais”.

Le contenu unique est l’un des facteurs qui influent sur ce score de fraîcheur et, par conséquent, sur le classement de cette page spécifique dans les moteurs de recherche.

L’optimisation des moteurs de recherche fait appel au facteur de fraicheur du contenu.

Si vous ne maîtrisez pas l’art de la promotion de contenu et si vous ne partagez pas régulièrement un nouvel article à des dizaines de milliers d’utilisateurs en le diffusant sur les médias sociaux, le moyen le plus simple d’optimiser votre score de fraîcheur est de créer du contenu fréquemment mis à jour.

 

Conseil SEO bonus : Ne changez pas votre nom de domaine régulièrement

L’âge d’un domaine ou d’une page web est également l’un des principaux conseils de référencement que vous devez garder à l’esprit. En effet, il est crucial pour votre succès.

Pour cette raison, ne changez pas constamment votre nom de domaine. Choisissez-en un et tenez-vous-en à lui, à moins qu’il n’y ait une très bonne raison de le changer. Cela arrive – mais n’en faites pas une pratique régulière.

 

En conclusion, si vous suivez les conseils ci-dessus, vous devriez arriver à améliorer votre classements ainsi que vos indicateurs de trafic.

Quelques derniers conseils pour vous aider à atteindre votre public cible :

Si vous avez publié dans le passé un article qui n’est plus pertinent pour les utilisateurs, notamment en raison des récents changements apportés à Google, travaillez sur une mise à jour de votre article. Ou, dans le pire des cas, redirigez-le vers un contenu plus récent et plus frais de votre site.

De cette façon, vous pouvez conserver les liens de retour, les parts de médias sociaux et les autres mesures d’engagement sur le site qu’elle a déjà gagnés.

Enfin, apprenez à vous concentrer et à créer du contenu autour de phrases de recherche à longue traine (par exemple, les techniques de marketing des médias sociaux), et non autour de mots-clés de tête (par exemple, les médias sociaux).

Lorsque vous créez des liens, pensez à la qualité et non à la quantité.

Et enfin, n’oubliez pas de rendre vos pages web conviviales pour les mobiles.