Agence SEO Paris
RĂ©fĂ©rencement Naturel – SEO
Faites décoller la visibilité de votre site Internet et votre Business
contenu SEO rédaction
RĂ©daction de contenu SEO
Notre Ă©quipe de rĂ©dacteurs est rodĂ©e aux techniques d’optimisation SEO
réputation management
E-réputation
ContrÎlez votre image sur les moteurs de recherche  !
seo firendly
Site SEO Friendly
Création de site Internet orienté visibilité, acquisition de trafic

VOIR TOUS NOS SERVICES

DarkNet Coup de filet mondial

Opération DarkHunTOR

150 personnes arrĂȘtĂ©es dans le cadre d’une campagne mondiale de lutte contre les trafiques du Darknet

Source LA HAYE : Une coordination policiĂšre du monde entier a arrĂȘtĂ© 150 suspects, dont plusieurs cibles de premier plan, impliquĂ©s dans l’achat ou la vente de biens illĂ©gaux en ligne dans le cadre de l’une des plus grandes opĂ©rations jamais menĂ©es sur le Dark Web, a dĂ©clarĂ© Europol le 26 octobre. Pour les novices, le darknet consiste en un rĂ©seau superposĂ© (ou overlay) dont les protocoles intĂšgrent des protocoles d’anonymat, le principe du darknet Ă©tant qu’aucun des moteurs de recherches de l’internet que nous connaissons ne peut y circuler.

Enorme succĂšs de l’opĂ©ration DarkHunTOR contre le Darknet

L’opĂ©ration appelĂ©e « DarkHunTOR » a Ă©galement permis de rĂ©cupĂ©rer prĂšs de 27 millions d’euros en espĂšces et en bitcoins, de 234 Kgs de drogues (dont 25.000 comprimĂ©s d’ecstasy) ainsi que diffĂ©rents types d’armes Ă  feu. Cette opĂ©ration fait suite Ă  un coup de filet menĂ© par la police allemande au dĂ©but de l’annĂ©e, qui a permis de dĂ©manteler la plus grande place de marchĂ© du darknet au monde.

DarkHunTOR est la combinaison d’actions distinctes mais complĂ©mentaires menĂ©es en Australie, en Bulgarie, en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas, en Suisse, au Royaume-Uni et aux États-Unis », a dĂ©clarĂ© Europol, dont le siĂšge est Ă  La Haye.

 

Les retombĂ©es de l’opĂ©ration DarkHunTOR sont internationales

Rien qu’aux États-Unis, la police a arrĂȘtĂ© 65 personnes, tandis que 47 ont Ă©tĂ© dĂ©tenues en Allemagne, 24 en Grande-Bretagne, et quatre en Italie et aux Pays-Bas, entre autres. Europol prĂ©cise que plusieurs des personnes interpellĂ©es sont considĂ©rĂ©es comme des cibles de grande valeur.

La police italienne a Ă©galement fermĂ© les places de marchĂ© « DeepSea » et « Berlusconi », « qui comptaient Ă  elles deux plus de 100 000 annonces de produits illĂ©gaux », a dĂ©clarĂ© Europol, qui a coordonnĂ© l’opĂ©ration avec son agence judiciaire jumelle Eurojust.

En janvier, la police allemande a fermé la place de marché en ligne « DarkMarket », utilisée par son opérateur présumé, un Australien, pour faciliter la vente de drogues, de données de cartes de crédit volées et de logiciels malveillants.

 

Une mine de preuves accablantes suite Ă  la fermeture du site du darknet DarkMarket

Europol a dĂ©clarĂ© que l’arrestation de l’opĂ©rateur prĂ©sumĂ©, capturĂ© Ă  l’Ă©poque prĂšs de la frontiĂšre germano-danoise, et la saisie de l’infrastructure criminelle ont fourni aux « enquĂȘteurs du monde entier un vĂ©ritable trĂ©sor de preuves ». À l’Ă©poque, les procureurs allemands avaient dĂ©clarĂ© que DarkMarket avait Ă©tĂ© dĂ©couvert dans le cadre d’une vaste enquĂȘte sur le service d’hĂ©bergement Web Cyberbunker, situĂ© dans un ancien bunker de l’OTAN dans le sud-ouest de l’Allemagne.

Le Centre europĂ©en de lutte contre la cybercriminalitĂ© EC3 d’Europol compile depuis lors des dossiers de renseignements pour identifier les principales cibles, a dĂ©clarĂ© l’agence de police du continent.

Une veille de plusieurs mois qui a porté ses fruits contre les acteurs du Darknet

Le « darknet » secret comprend des sites web qui ne peuvent ĂȘtre Ă©valuĂ©s qu’au moyen de logiciels ou d’autorisations spĂ©cifiques, garantissant l’anonymat des utilisateurs. Ils ont fait l’objet d’une pression accrue de la part des services rĂ©pressifs internationaux au cours des derniers mois.

« L’objectif d’opĂ©rations comme celle-ci est de faire savoir aux criminels opĂ©rant sur le darknet que les services rĂ©pressifs disposent des moyens et des partenariats mondiaux nĂ©cessaires pour les dĂ©masquer et les tenir pour responsables de leurs activitĂ©s illĂ©gales », a dĂ©clarĂ© Jean-Philippe Lecouffe, directeur exĂ©cutif adjoint des opĂ©rations d’Europol.

 

Rolf van Wegberg, enquĂȘteur sur la cybercriminalitĂ© Ă  l’universitĂ© TU Delft, a dĂ©clarĂ© que l’opĂ©ration marquait une rupture dans la tendance des rĂ©centes actions policiĂšres contre des criminels en ligne prĂ©sumĂ©s. HabituĂ©s Ă  s’attaquer aux sites et aux hĂ©bergeurs, ils savent aujourd’hui les contourner afin de s’attaquer directement aux acteurs du marchĂ©, et en particulier les vendeurs qui proposent tout un panel Ă  la vente de biens illĂ©gaux.

Rolf van Wegberg prĂ©cise que « Dans le passĂ©, ce type d’opĂ©rations visait Ă  arrĂȘter les contrĂŽleurs de ces places de marchĂ©, nous voyons maintenant les services de police cibler les principaux vendeurs ».

 

Aujourd’hui le darknet est la principale place de marchĂ© pour la revente d’armes, de drogue, voir mĂȘme des offres de services de tout genre, tels que des tueurs Ă  gages ou des hackers qui proposent leur service moyennant un paiement en bitcoin intraçable. L’opĂ©ration DarkHunTOR fait en ce moment grand bruit, et il est probable que toutes les retombĂ©es de cette enquĂȘte internationale ne sont pas encore entiĂšrement connues. Le succĂšs de cette opĂ©ration montre que le darknet ne soit plus l’aire de jeu exclusivement rĂ©servĂ©e Ă  des trafiquants en tout genre.

Lisez notre article sur le temps nécessaire pour nettoyer sa réputation en ligne

David CEO Adgency 360

  • CEO ADgency360
  • AutoritĂ© des MarchĂ©s Financiers : Inspecteur expert / Senior analyste
  • Cour des comptes : Expert - Audit des systĂšmes d’information
  • Master 2 SystĂšmes d'information Ă©tendus : Audit et Conseil UniversitĂ© Paris IX Dauphine
  • Master de mĂ©thodes informatiques appliquĂ©es Ă  la gestion des entreprises

0 commentaires

Articles qui pourraient vous intéresser