A quoi sert un beau site web, visuellement aboutit et riche en fonctionnalités s’il n’est pas optimisé en termes de référencement pour les de recherche ? Il est important de comprendre que les géants du marché des moteurs de recherche comme Google, Bing, Yahoo … etc. ne se soucient pas de la beauté de votre site et de l’esthétisme de votre site. En revanche, ils se soucient davantage de la qualité du contenu, des mots-clés, des noms de fichiers, des balises, du temps de chargement et bien d’autres critères encore. Notez que Google, leader de la recherche sur internet utilise plus de 200 critères dans ses algorithmes de référencement et d’indexation.

Comprendre ce que les moteurs de recherche scannent sur votre site Web est donc primordial et doit être pris en compte dès la conception du site Web. Passez à coté nuira fortement au bon référencement de votre site

Qu’est-ce que le référencement naturel et pourquoi est-il nécessaire d’optimiser votre site pour les moteurs de recherche ?

Le référencement naturel également appelé référencement organique ou encore SEO (Search Engine Optimisation) en anglais, désigne l’ensemble des techniques et stratégies qui contribuent à placer / ranker un site web dans les premiers résultats naturels des moteurs de recherche.

Sans un référencement approprié, le trafic de votre site web sera largement en dessous impacté et ne tournera pas à plein régime. Un site Web sur lequel une attention SEO a été portée a plus de chances d’apparaître sur la première page des résultats organiques des moteurs recherche et de générer un trafic plus important.

Le SEO a le vent en poupe, après tout, toutes les entreprises veulent avoir un meilleur classement et figurer sur les premiers SERP (Search Engine Result Page) de Google. Là où WordPress offre des centaines de plugins SEO utiles qui s’occupent souvent des choses communes, il y a divers autres trucs et astuces que vous pouvez suivre pour faire la différence.

Nous avons compilé pour vous une liste de techniques de référencement ainsi que meilleures pratiques à appliquer. Ces techniques, si elles sont utilisées correctement, peuvent faire une différence significative quant à la façon dont votre site Web sera classé dans Google.

  1. Utiliser des plugins SEO

WordPress offre également de nombreux plugins relatifs au SEO, qui vous permettent de manière simplifiée d’ajouter des balises essentielles notamment la balise Meta titre, la balise Meta description. Ces plugins offrent une solution complète de référencement qui est disponible pour WordPress.

Ces plugins sont utilisés pour améliorer le référencement de votre site Web en affichant un aperçu des résultats de recherche Google. Ils vous aident également à générer un sitemap XML pour votre site Web.

Conseil Adgency 360 : utilisez le plugin : Yoast SEO

  1. Créez un fichier sitemap pour votre site web

Votre site Web peut contenir des centaines voire des milliers de pages. Afin que celles-ci soient indexées par Google, vous devez indiquer à Google la structure de votre site Web. La création d’un fichier sitemap (sitemap.xml) est très importante et WordPress offre des plugins extrêmement utiles qui génère automatiquement le sitemap de votre site Web qui aidera les moteurs de recherche à mieux indexer votre site.

  1. Produire un contenu de haute qualité

Quelle est la techniques SEO la plus utilisée pour améliorer le classement dans les moteurs de recherche ?

Les officiels de Google le rappellent frequenement : « content is king », Il s’agit d’un contenu de haute qualité et engageant pour l’utilisateur.

Que ce soit pour un blog ou un site Web d’entreprise, vous aurez besoin d’un contenu de qualité pour être mieux classé dans les moteurs de recherche.

L’idée d’un contenu de qualité n’est pas seulement liée à un message exempt de fautes de grammaire et d’orthographe, mais aussi à un message qui plait aux lecteurs.

Adgency 360 dresse ici les trois facteurs les plus important pour un contenu de qualité:

  • Unique : Bien entendu c’est une règle d’or, votre contenu doit être unique. En effet, Google déteste les voleurs de contenu, les repèrecontent-is-king facilement et leur applique des pénalités. Ajouter une citation en mentionnant sa source largement est acceptable et accepté, en revanche voler tout le contenu ou le billet d’un blog ne l’est pas. Évidemment, vous pouvez écrire sur le même sujet et encadrer la même idée dans votre contenu, mais ne plagiez pas le travail de quelqu’un. Prenez l’idée des autres blogs et écrivez-la dans vos propres mots pour la garder unique.
  • Utile, informatif et exploitable : les internautes se tournent vers Internet lorsqu’ils sont à la recherche d’informations précieuses. Leur offrir exactement ce qu’ils recherchent est la clé d’un référencement réussi. Les articles bien structurés, les tutoriels, les modes d’emploi (cas de cet article) sont vraiment utiles parce qu’ils aident votre auditoire à apprendre ou à résoudre un problème particulier. Si vous êtes en mesure d’écrire un contenu qui aide, éduque et informe, votre contenu sera considéré comme étant de meilleure qualité.
  • Riche et étoffé : un contenu riche et étoffé sur un sujet sera mieux ranké et plus apprécié des moteurs de recherches qu’un contenu rédigé à la va vite. Il est souhaitable de rédiger des textes, articles, billets d’une longueur minimum de 700 mots, d’y ajouter des visuels, de le structurer en paragraphes et d’y insérer des liens internes afin d’optimiser le maillage interne de votre site. A titre d’exemple cet article avoisine les 1900 mots.

 

  1. Définissez vos Permaliens

Les URL des pages et des messages de votre site Web sont appelés Permaliens. Dans le langage profane, ils sont ce que les utilisateurs utilisent dans leurs barres d’adresse pour accéder à votre site Web et voir les pages pertinentes. Ils sont également utilisés par d’autres sites Web et moteurs de recherche pour créer des liens vers votre site Web.

WordPress est livré avec des paramètres de permalien définis par défaut. Afin de les modifier selon votre convenance et vos besoins, il convient de de se rendre dans les paramètres -> permaliens.

Voici quelques exemples :

Permalien non-optimisé : www.votresite.fr/?p=2106 (Option par défaut dans WordPress)

Permalien non-optimisé : www.votresite.fr /10-commendements-seo (Option Post Name dans WordPress)

Il est également possible de générer des permaliens plus complexes : Ceci : www.votresite.fr /2018/06/10-commendements-seo (Option Mois et Nom dans WordPress)

  1. Utiliser Google Analytics

Google Analytics est un outil d’analyse développé et offert par Google. Il est absolument gratuit à utiliser et vous aide à suivre l’évolution duGA trafic de votre site Web. L’outil vous permet de connaître la source de trafic, le comportement et divers autres facteurs importants qui vous aideront à mieux atteindre et comprendre votre cible.

Google Analytics vous aide à effectuer un certain nombre de tâches différentes, y compris la localisation d’une page d’erreur 404, l’examen du comportement de vos visiteurs, la source de votre trafic et bien d’autres choses encore.

  1. Optimisez les médias de votre site web

Les médias sont une partie importante de tout site Web. Cependant, ils peuvent soit ruiner complètement soit améliorer vos efforts de référencement. La façon dont vous nommez vos images déterminera leur référencement. Avec un balisage approprié, vous êtes le plus susceptible d’améliorer vos chances d’être mieux classé dans les recherches d’images.

Uploader une image avec un nom complexe n’est pas une bonne pratique de référencement. Lorsque vous uploader une image sur votre site Web WordPress, vous avez la possibilité de changer son titre, d’ajouter une petite légende, un texte alt et une description. En tirant parti de ces options, vous pouvez améliorer considérablement le classement de votre site Web dans les moteurs de recherche.

  1. Utilisation et optimisation des balises d’en-tête (H1, H2, …H6)

En ce qui concerne les bonnes pratiques de référencement, l’utilisation appropriée des balises d’en-tête est cruciale. Cependant, si vous n’êtes qu’un débutant, vous ne connaissez peut-être pas les balises d’en-tête et la façon de les utiliser correctement.

Vous pouvez voir les balises d’en-tête dans votre éditeur, et vous pouvez choisir entre l’en-tête H1, H2…. H6.

Mais laquelle choisir ?

La balise H1 doit toujours être utilisée pour la séquence la plus importante, en général elle correspond au titre de l’article, de la page. Il est impératif de garder votre H1 clair et informatif. Votre titre devrait indiquer à vos lecteurs le thème exact de votre contenu. Une fois que vous avez utilisé correctement la balise H1, vous voudrez utiliser la balise H2 pour des têtes de paragraphe supplémentaires, puis les balises H3 et H4 pour les sous-paragraphes et ainsi de suite.

L’utilisation de balises d’en-tête est non seulement cruciale pour les meilleures pratiques de référencement, mais aussi pour améliorer l’engagement des utilisateurs. Il donne à vos utilisateurs une meilleure idée de votre contenu et capte leur attention en un rien de temps.

Conseil Adgency 360 : N’utilisez qu’une balise H1 par page puis hiérarchisez l’utilisation des balises d’en-tête.

  1. Choisissez un bon hébergement

Comme évoqué plus haut, l’un des critères de classement des pages de des résultats de recherche par Google est la vitesse de chargement des pages web. En plus d’utiliser des techniques de référencement régulières, il faut utiliser un hébergement fiable et professionnel pour ses sites.

  1. Faites une bonne utilisation des liens et des ancres

En termes de référencement, l’ajout de lien est également un point à ne pas négliger. Cependant il y manière et manière de les utiliser ! Voici comment optimiser l’utiliser des liens.

Liens internes : la majorité des propriétaires de sites Web oublient souvent de mettre en place une stratégie de liens internes également appelée maillage interne. Ces liens sont simplement des liens depuis une page du site web vers une autre page du site web. L’interconnexion de vos propres articles / pages accélère vos efforts de référencement et améliore l’expérience utilisateur sur votre site. Bien sûr, il convient de lier les post de vos pages quand cela est pertinent, il ne s’agit pas de faire un lien interne dans le seul but de créer un lien

  1. Nettoyer votre WordPress

Lors de la création d’un site web il est courant de passer par des étapes de maquettage, de versionning. Au cours de ces étapes des pages, des médias, des posts sont créés, dupliqués puis laissés à l’abandon dans le back office.

Puis lors de la mise en ligne du site l’ensemble des ressources de votre site est soumis à l’index de Google qui va par conséquent indexer toutes les ressources disponibles sur votre WordPress y compris vos anciennes pages et articles laissés à l’abandon.

Ceci est d’autant plus vrai si votre site est conçu à partir d’un template. En général les template WordPress, surtout les template premium (payant) sont livrés avec des dizaines de pages, d’articles et de médias. Si vous ne faites pas le ménage de ces éléments pré-conçus lors de l’indexation de votre site auprès des moteurs de recherche cela pourrait nuire au bon référencement de votre site et saper les efforts que vous avez fait par ailleurs. En effet ces éléments dits « fantômes » sont des éléments qui se retrouvent souvent dans des dizaines, voire centaine d’autres sites en fonction de la notoriété de votre template et qui pourraient être considérés par Google comme du contenu dupliqué. Aussi ces pages fantômes viendront grevés le budget de crawl que les moteurs de recherche allouent à chaque site.